BURKINA FASO | Lettre du Continent : « Comment Diendéré a manœuvré en coulisses »

L’article qui suit est de la Lettre du Continent. Nous avons estimé qu’il était bon de le partager avec vous afin que chacun se fasse son opinion sur la situation qui prévaut aux « Pays des hommes intègres ». Nous précisons que la photo d’illustration est de borromee04

« Comment Diendéré a manœuvré en coulisses

Si la menace de poursuites devant la CPI, alliée à une mobilisation historique dans le pays ont rapidement convaincu Blaise Compaoré de quitter le pouvoir, celui-ci a laissé le soin à son bras droit, Gilbert Diendéré, de garder le contrôle de la situation.

Blaise Compaoré et Gilbert Diendéré dans l'ombre de l'homme fort Isaac Yacouba Zida

Blaise Compaoré et Gilbert Diendéré dans l’ombre de l’homme fort Isaac Yacouba Zida. Crédit photo : borromee04

 

C’est au cours d’une réunion de plusieurs heures au palais de Kossyam, dans la nuit du 29 au 30 octobre, que Blaise Compaoré a fait part, pour la première fois, de son intention de démissionner et de quitter le Burkina Faso. Durant la discussion, celui-ci, entouré d’un carré de fidèles collaborateurs, a évoqué son bilan et ses « actions pour les populations ». Toutefois, le spectre d’une répression des manifestants, comme en Côte d’Ivoire en 2011 durant la crise post-électorale, a conforté la nécessité d’un départ.
Lors de cette rencontre, le patron du Régiment de sécurité présidentielle (RSP), Gilbert Diendéré, a été désigné pour pousser le scénario d’une transition, tout en restant l’intermédiaire direct du chef de l’Etat burkinabé. Dans les heures ayant suivi la démission de ce dernier, le 31 octobre, il est intervenu auprès du chef d’état-major des armées (CEMA), le général Honoré Nabéré Traoré, pour désapprouver l’annonce de ce dernier de s’autoproclamer nouveau chef de l’Etat. A défaut de pouvoir prendre personnellement le contrôle de la transition par crainte d’envenimer la situation, Gilbert Diendéré a demandé à son adjoint, le lieutenant-colonel Isaac Yacouba Zida de prendre attache auprès des appareils politiques et de la société civile afin d’entamer des négociations. Cet officier a été d’autant plus facilement plébiscité par plusieurs mouvements (Balai citoyen, M21…) qu’il a annoncé publiquement, sur la place de la Nation de Ouagadougou, le ralliement d’une majorité de gradés aux manifestants. Porté par l’adhésion de la foule, le n°2 du RSP s’est à son tour proclamer chef d’Etat, avec l’aval de son « patron ».
Le lendemain, 1er novembre, lors d’une rencontre à l’état-major de l’armée, Gilbert Diendéré a convaincu Honoré Nabéré Traoré de signer une déclaration reconnaissant Isaac Yacouba Zida comme seul responsable de la transition. Gilbert Diendéré a officialisé son rôle dans ce processus à visage découvert, le 2 novembre, lors d’une rencontre publique avec son second au Conseil économique et social (CES) ».

Source : Lettre du Continent N°693 du 5 Novembre 2014

Publicités
Cet article, publié dans AFRIQUE, BURKINA FASO, POLITIQUE, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

13 commentaires pour BURKINA FASO | Lettre du Continent : « Comment Diendéré a manœuvré en coulisses »

  1. advienne dit :

    L’histoire rattrape toujours l’homme!dans tous les cas la farine du diable n’est bon que pour faire de la merde

  2. Coulibaly Samuel dit :

    Je suis tres heureux de vous rejoindre. A la prochaine.

  3. Hamidou dit :

    C’est vrai que diendere a manœuvre mais la date n’est cohérente .Que Allah bénisse le Burkina.

  4. WATTSON dit :

    Moi, je suis inquiet par les manoeuvres de l’armée en ce moment. La transition aux civils train. J’invite le peuple à ouvrir l’oeil et surtout le bon. L’armée a l’expérience du pouvoir et tout le monde a constaté qu’il y a une différence entre le communiqué de l’armée disant qu’ils ne sont pas assoiffé de pouvoir alors que dans leur proposition de la charte, l’armée demande ce qui est grave la presidence du CNT et 25 postes de ministres. C’est ça que dit ne pas « AIMER LE POUVOIR »

  5. Pio dit :

    Jusque là, j’ai l’impression qu’on est pas totalement libéré de ce régime tant que ce Diéndiéré sera tjrs à nos pieds.

  6. Omar Tinto dit :

    Vraiment comment Blaise peut penser démissionner la nuit du 29 au 30 octobre alors que les député étaient interné à l’hotel Azalai pour voter le lendemain. Il n’avait qu’à retirer le projet. cet article n’est pas cohérent.

  7. fasoen! dit :

    si c’est ainsi, disons que ça va chauffer! ce que les milo peuvent faire aujourd’hui, c’est de savoir sauver la face! depuis le 30 octobre, nous savons qu’on peut chasser n’importe qui du pouvoir, fût-il militaire!

  8. barry crosn/nord dit :

    c est un coup d état,oû etient ses généraux quand blaise voulais mourir au pouvoir.ils n ont qu à remettre tranquillmemt au pouvoir à ceux qui ont chassé leur président si non …….

  9. P. Pierre Claver Ouédraogo dit :

    Peuple du Burkina Faso, sachons raison garder afin d’éviter le pire à notre beau pays. Pour ce faire, soyons tolérants les uns envers les autres. C’est en partie à cause de la grande sagesse de notre vaillant peuple que Dieu nous a toujours préservés de bien de turpitudes et de folies de grandeurs. Pardonner n’a jamais été un signe de faiblesse. Réclamer justice est un droit inaliénable de tout peuple opprimé par ses propres fils. Mais de grâce, que tout cela se passe dans les règles de l’art!

  10. Ranini dit :

    J’ai toujours dit que le RSP aux commandes est une entourloupe! On ne peut assurer la pérennité d’un régime pendant 27 ans, et venir immédiatement après un soulèvement populaire pour prétendre renverser la vapeur! C’est une imposture!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s